Un consortium mené par Thales pour la rénovation du réseau ferroviaire Algérien

sntf.jpg

Le groupe français d’électronique professionnelle Thales a annoncé mercredi avoir obtenu un contrat de 268,5 millions d’euros pour la modernisation de lignes ferroviaires en Algérie.Le contrat attribué par l’ANESRIF (Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires) « est en cours de finalisation », précise Thales. Il concerne la rénovation de la signalisation de trois tronçons de la rocade Nord qui traverse le pays d’Est en Ouest, reliant notamment Oran, Alger, Constantine et Chlef.

Le marché a été remporté par un consortium mené par Thales et regroupant les sociétés Vossloh-Cogifer et CSEE Alger. Il porte sur l’étude d’exécution, la fourniture, le montage et la mise en service des équipements de signalisation et de télécommunications des trois tronçons de lignes. Cela représente plus de 440 kilomètres de voies doubles.

Cette opération fait partie d’un vaste programme de développement du réseau lancé en 2005 par la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) algérienne.

Le programme comprend également la réalisation de lignes de tramways et le parachèvement des travaux du métro d’Alger, pour lequel Thales fournira par ailleurs les systèmes de billettique intégrés.

Thales indique qu’il annonce ce contrat à l’occasion de la visite que le Président Sarkozy a effectué en Algérie au début décembre. Le PDG de la SNTF Abdelhamid Laâlamia avait annoncé à la fin novembre un plan de 18 milliards de dollars pour la rénovation et le développement du chemin de fer en Algérie.

AFP

Commentaires

  1. Prince des canuts a écrit:

    440 km ne represent que 10% du reseau soit la distance de alger à oran, 1 ligne, d’autres consortium interviennent egalement

    Voir ce commentaire

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.