Terra Sola investit dans le solaire au Maroc

Terra Sola MarocLe groupe suisse Terra Sola envisage de développer des projets structurants d’investissement dans le secteur de l’énergie solaire au Maroc, « l’un des marchés les plus prometteurs et à fort potentiel », rapporte le 28 novembre Libération.
Le projet porte sur la construction de «16 installations photovoltaïques d’une puissance de 25 mégawatts chacune dans le cadre de contrats déjà signés », a précisé David Heimhofer (photo, au centre), le patron du groupe.
Mais avant, Terra Sola vise un apport de 50 millions d’euros par une prochaine cotation à la bourse de Berlin afin d’accompagner son expansion dans la région d’Afrique et du Moyen-Orient, notamment dans le Royaume chérifien. M. Heimhofer aurait dévoilé le projet et ce plan, lors d’une récente réunion à Zurich consacrée au bilan et perspectives d’action du groupe helvétique basé à Zoug, apprend-on de Libération.
« Terra Sola croit à l’avenir de l’énergie photovoltaïque malgré les difficultés actuelles qui ne nous découragent pas », a assuré M. Heimhofer, tout en soulignant que le groupe continue à développer un modèle commercial particulier dans l’énergie photovoltaïque à un moment où il s’engage dans un vaste plan d’expansion en Afrique.
Le Maroc, rappelle Libération, se positionne en tant qu’acteur de référence dans l’exploitation des énergies propres, grâce particulièrement au projet phare de la station solaire d’Ouarzazate, dont les premiers KWh seront injectés dans le réseau électrique avant fin 2015.
La station solaire d’Ouarzazate fait partie, dit-on, du projet marocain de l’énergie solaire lancé en novembre 2009 dans la perspective d’atteindre en 2020 une capacité de 2000 mégawatts, soit 14% des besoins énergétiques prévisionnels du royaume chérifien à l’horizon 2020.
© Agence ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.