Swissair de retour en Algérie

La compagnie aérienne Swissair devenue Swiss, filiale de l’Allemande Lufthansa, rétablit ses liaisons avec Alger qui sera reliée à Genève trois fois par semaine à partir du 27 juin prochain. Swiss mise sur des billets bradés pour reconquérir ses parts de marché après plus de 20 ans d’absence.
Après l’interruption de ses vols vers la capitale algérienne en 1994, trois mois avant la prise d’otages de l’Airbus d’Air France à Alger, Swissair devenue Swiss, repart à la conquête du marché algérien. Dès cet été, la compagnie helvétique proposera des billets Alger-Genève en aller-retour en classe économique à partir de 90 francs suisses (85 euros environ). Des tarifs défiant toute concurrence sachant qu’Air Algérie commence sa tarification sur la même liaison à partir de 600 francs suisses (565 euros environ). Swiss a souligné dans un communiqué que ce retour était motivé par « une demande claire de la part de ses clients, qu’il s’agisse de voyageurs d’affaires ou de loisirs », estimant que l’Algérie « est une destination à fort potentiel ». Selon Sept.info qui a rapporté l’information, le directeur général de cette compagnie aérienne, Lorenzo Stoll, se déplacera bientôt à Alger afin de « célébrer ce retour et promouvoir la liaison ».

Alger l’européenne…
Swiss qui a boudé le pays pour des raisons sécuritaires a néanmoins décidé de revenir en ignorant les recommandations du département fédéral des affaires étrangères (DFAE) de la fédération suisse présentant l’Algérie comme une « destination à risque » et indiquant aux ressortissants helvètes souhaitant se rendre en Algérie de se signaler aux services du DFAE. « Le gouvernement algérien a renforcé les mesures de sécurité, notamment dans la capitale Alger. Toutefois le risque d’attentats terroristes sur l’ensemble du territoire ne peut pas être écarté. Les cibles sont souvent des institutions publiques, ainsi que des entreprises étrangères et leurs employés. L’organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique et d’autres groupes terroristes menacent de perpétrer des attentats contre des infrastructures occidentales », peut-on lire sur la note toujours en ligne sur le site Internet dudit ministère. Ainsi et pour les besoins de promotion de la destination, a ajouté Sept.info, Swiss n’a pas hésité à présenter Alger comme une « destination européenne » lors de sa dernière campagne publicitaire. Il convient enfin de signaler que la cible prioritaire de la compagnie Swiss reste « les résidents permanents de nationalité algérienne, nombreux dans la région romande ainsi que les banquiers et hommes d’affaires suisses, de plus en plus nombreux à fréquenter l’Afrique en passant par Alger ».
© Maghrebemergent

17 mars 2015

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email