Programme d’urgence pour l’école au Maroc

Un programme présenté hier à l’occasion de la rentrée scolaire, ce programme sur 5 ans prévoit plusieurs mesures pour en finir avec le décrochage scolaire. Parmi ces mesures, une nouveauté, l’école obligatoire jusqu’à l’age de 15 ans. C’était hier la rentrée des classes au Maroc, marquée cette année par le lancement d’un véritable programme d’urgence de l’éducation nationale sur 5 ans, il a été présenté hier au roi Mohamed 6 qui a présidé à la signature de plusieurs conventions de partenariat entre les différents ministère qui seront concernés par ce plan d’urgence, et il s’agit d’un combat à mener contre ce que l’on appelle le décrochage scolaire.

C’est un double défi parce qu’il y a d’un côté le problème des enfants qui vont à l’école, mais qui l’abandonnent encore de route, ils seraient chaque année au Maroc 250.000 à déserter les cours. Et puis autre problème, celui cette fois de la déperdition scolaire, entendait par là tous les enfants qui ne sont tout simplement pas scolarisés, il y en aurait dans le royaume plus d’un million, des filles pour la plupart en milieux rurales essentiellement. Alors 1 million sur les 8 millions en age d’aller à l’école, le chiffre fait du Maroc un mauvais élève au Maghreb, comparé en tout cas à l’Algérie et la Tunisie qui affichent elles des taux de scolarisation de presque 100 %. Les autorités marocaines le reconnaissent, le fléau est d’autant plus préoccupant qu’il se répercute ensuite au niveau économique et social, problèmes d’insertion, de chômage, d’analphabétisme, aujourd’hui encore, 35 % des marocains ne savent ni lier ni écrire. Voila pourquoi les autorités au Maroc lancent ce plan d’urgence. L’idée, amener et même obliger les enfants à se rendre à l’école, faire en sorte qu’ils y soient bien, encadrés et qu’ils aient toutes les chances d’y réussir quelque soit leur milieu social. Et pour y parvenir plusieurs  axes ont été retenus, ils sont 4 au totale. Le 1er  vise à rendre l’école obligatoire jusqu’à l’age de 15 ans, c’est théoriquement le cas depuis 2002 mais dans les faits, la loi est loin d’être appliquée surtout en milieu rural. Pour que ce ne soit plus le cas, des écoles vont être construites, 8000 d’ici 2012, des professeurs vont par ailleurs être recrutés, 42.000 dans les 4 ans à venir, certains seront affectés dans les petites classes, d’autres dans l’enseignement supérieur. Et c’est précisément le sens de la 2ème grande mesure, faire en sorte que les lycées et les universités soient plus attractifs qu’ils aient davantage d’offres à proposer, en un mot, encourager l’excellence. Pour y parvenir, 3ème volet, l’accent sera mis sur la formation des professeurs, avec à la clé plus d’encadrement et plus de contrôle aussi, moins de gaspillage également. Et c’est le 4ème point là, l’idée est d’améliorer la gestion des établissements scolaires, le Maroc dépense chaque année 2,5 milliards d’euros pour l’éducation, c’est quasiment 1/3 du budget de l’état.

Commentaires

  1. Ahmed OUAMER (pas d'anonimat) a écrit :

    Les responsables de men.gov.ma ont bien avancé dans leur programme d’urgence à Lakouasma Région Chaouia Ouardigha. La construction des logements des enseignants sera bientôt achevée. Bien entendu, cette année scolaire 2009/2010, il y a dans cette école Lakouasma un enseignant et deux enseignantes pour six classes. Le lieu où ces logements sont en cours de construction est isolé du Douar et présente ainsi tout risque de dangers pour ces deux enseignantes.Pour le ravitaillement en eau, le principal puits du douar est près de la mosquée et loin de l’école.
    Si l’enseignant court le risque lors de son absence ( cas de vol de biens matériels), les enseignantes ne peuvent y prendre logement pour leur sécurité. Voir le reste sur:
    http://revendicat.wordpress.com/2010/03/27/men-gov-ma-programme-durgence-a-kouasma-chaouia-ouardigha/

    Voir ce commentaire
  2. miriam a écrit :

    mon père a étai prof dans une ecole du maroc
    normalment on ne devrait pas tapé les enfants dans les école.
    moi je suis marocaina ,musulman mais je vit en france ici
    on ne tape pas les enfant si un prof tape un enfant il ira en prison tempi pour lui pslaima.

    Voir ce commentaire

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.