Présidentielle en Autriche, l’extrême droite invite Dieu dans la campagne

Autant qu’aux électeurs, l’extrême droite autrichienne s’en remet désormais au Tout-puissant. Que ce soit sur la route des vins, dans la région orientale du Burgenland, au fond des vallées enneigées du Tyrol où dans la banlieue bétonnée de Vienne, la même affiche s’offre aux regards : Norbert Hofer, le candidat du FPÖ (Parti autrichien de la liberté), y est représenté souriant et confiant, les yeux tournés vers l’horizon, sur fond de drapeau national et avec ce slogan : « Que Dieu me vienne en aide. »

Invoquer le Seigneur pour un combat des urnes est une manière, selon son camp, de revitaliser cette drôle de campagne qui court depuis bientôt un an, et qui fatigue tout le monde. Il s’agit aussi d’une tactique assumée pour rester au cœur des débats, alors que les Autrichiens voteront dimanche 4 décembre pour départager ce quadragénaire en loden et l’agnostique Alexander Van der Bellen, le candidat indépendant soutenu par les écologistes. Celui-ci avait remporté le scrutin du 22 mai, avec moins de 31 000 voix d’avance, mais le vote avait été annulé pour vice de forme.

www.lemonde.fr

5 décembre 2016

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email