Plusieurs chaînes africaines incapables d’acheter les droits Tv des éliminatoires de la Can 2015

La chaîne publique algérienne n’a pas montré le match Éthiopie-Algérie comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can 2015 de football. Jusqu’à la veille, la chaîne annonçait pourtant la partie qui se jouait à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Mais Entv n’a finalement rien montré.
L’explication au fâcheux contretemps a été donnée dans un communiqué. Les droits Tv de la Can 2015 appartiennent à beIn Sports. Il y a eu « échec des négociations avec la société détentrice des droits qui a exigé une somme faramineuse pour la retransmission », annonce Entv. La chaîne publique algérienne explique qu’elle a pourtant fait plusieurs propositions et que sa détermination a été vaine.
Cette situation ne concerne que les matchs de l’équipe nationale d’Algérie à l’extérieur. C’est pareil pour les autres pays, indique le communiqué de l’Entv. D’ailleurs les chaînes tunisienne, égyptienne et soudanaise ont connu le même sort que l’Entv au motif du paiement des droits de retransmission du match de leur pays.
A défaut de payer des droits prohibitifs, les chaînes nationales n’ont pas d’autre choix que de laisser tomber. beIn Sports et la Conférence africaine de football se sont arrangés à protéger la retransmission des matchs. Le règlement stipule désormais que tout pays qui pirate les images est de fait exclu de la compétition.
Il ne reste donc plus aux téléspectateurs que d’acheter un abonnement beIn Sports pour regarder les parties football lorsque leur équipe joue en déplacement. En Algérie par exemple, le démo beIn Sports et la carte d’abonnement coûtent 33 000 dinars (317€). Au Maroc par contre, pays organisateur de la phase finale de la Can 2015, la Société nationale de radiodiffusion et de télévision a négocié un arrangement pour que ses chaînes puissent retransmettre gratuitement tous les matchs du tournoi.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.