ONU/Assemblée générale : Inquiétude américaine sur la crise malienne

Lors de cette 76e Assemblée générale de l’ONU, les Etats-Unis ont fait part de leur inquiétude grandissante sur la crise malienne. Ses ramifications en effet vont bien au-delà de la région.
“Une poudrière que la communauté internationale ne peut plus se permettre d’ignorer”, voilà comment la secrétaire d’Etat américaine a décrit la situation dans le nord Mali. “Nous sommes tous conscients du grave danger que représente ces extrémistes violents qui veulent imposer leur idéologie brutale, méprisent les droits de l’homme et détruisent un héritage culturel irremplaçable”, a déclaré Hillary Clinton. Dans son discours, la chef de la diplomatie américaine a insisté sur le fait que la menace ne venait pas seulement des terroristes, mais aussi des trafiquants de drogue et d’armes présents au Sahel. Elle a également estimé que depuis son bastion du nord Mali, le groupe AQMI cherchait désormais à étendre son action et ses réseaux notamment en direction des pays du Maghreb.
Pour tenter de contrer cette menace, Hillary Clinton a rappelé plusieurs initiatives lancées par Washington à l’image du partenariat antiterroriste transsaharien. Un accord signé par une dizaine de pays de la région dont le Maroc, l’Algérie et le Mali et qui vise à renforcer les frontières et améliorer la détection des réseaux terroristes.
Enfin Hillary Clinton a insisté sur la réforme des services de sécurité sur le respect de la loi et sur l’importance de la prévention en particulier dans les prisons et les écoles pour éviter le phénomène de radicalisation.

27 septembre 2012

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email