Nouveau drame de la route au Maroc

Le drame s’est produit hier soir, un petit peu avant 7h, à quelques 120 km de Taroudant dans le Sous. Un autocar qui reliait Inezgane au sud du Maroc à la ville d’Oujda dans le nord-est, cet autocar s’est renversé sans qu’aucun autre véhicule soit impliqué dans l’accident. Bilan 12 morts parmi les 54 passagers, tous les autres ont été blessés plus ou moins gravement, un piéton qui se trouvait sur le bord de la route figure également parmi les blessés. Les secours ont été supervisés sur place. Selon les tout premiers éléments de l’enquête, c’est la vitesse qui serait en cause, précisant que 3 chauffeurs devaient se relayer tout au long du parcourt.
Les excès de vitesse et plus largement le non respect du code de la route sont à l’origine de la plupart des accidents au Maroc. Un fléau et des tragédies humaines à répétition, 3800 morts chaque année en moyenne, C.-à-d entre 10 et 11 morts chaque jour, on dénombre aussi 15.000 blessés environ dont des centaines restent handicapés à vie.
Cet été comme chaque année, une campagne de sensibilisation a été organisée par les autorités, nouveauté cette année quand même, des spots et des messages choc à la télévision. A ceci s’ajoute les consultations toujours en cours pour élaborer un nouveau code de la route, hier d’ailleurs, la commission de la chambre des représentants était réunie pour examiner comment améliorer la sécurité, les discussions portaient notamment sur le renforcement de l’examen du permis de conduire, il serait exigé que les conducteurs connaissent mieux les règles ainsi que la mécanique, autres priorités fixées par la commission, mettre fin aux pratiques immorales « qui entachent l’obtention du permis de conduire ».

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.