Moines de Tibhirine : Enquête relancée

En pleine décennie noire en Algérie, l’assassinat en 1996 des Moines de Tibhirine avait beaucoup ému. Les religieux français avaient été enlevés en pleine nuit dans leur monastère isolé près de Médéa au sud d’Alger. Un mois le rapt était revendiqué sur l’antenne de la radio marocaine Medi1 par le GIA. Quelques semaines après, un communiqué annonçait la mort des Moines de Tibhirine dont seules les têtes avaient été retrouvées neuf jours plus tard au bord d’une route de montagne. Cela fait plus de 18 ans, et on ne sait toujours pas ce qui s’est vraiment passé. Plusieurs versions s’opposent en effet, on évoque notamment une bavure de l’armée algérienne. La justice française est saisie depuis de longues années, elle tente de relancer l’enquête après s’être heurtée deux fois ces derniers mois au refus des autorités algériennes. Le juge français Marc Trévidic a enfin reçu le feu vert d’Alger pour se rendre sur place.
Le juge antiterroriste français, Marc Trévidic, sera à Alger le 10 octobre prochain pour entamer l’enquête sur l’assassinat des 7 moines de Tibhirine en mars 1996. Les autorités algériennes ont donné leur feu vert après presque une année de l’annonce officielle de cette visite et deux reports en février et en mai 2014. En juillet, le juge Trévidic a protesté contre le retard pris par Alger pour fixer une date pour le lancement des investigations. Trévidic, qui sera secondé par Nathalie Poux, a demandé l’exhumation des têtes des 7 moines de Tibhirine pour autopsie. Tayeb Louh, ministre algérien de la justice, a précisé que l’autopsie se fera par des experts algériens en présence du juge français. Un juge algérien, en charge du dossier de Tibhirine, fera un déplacement en France fin octobre 2014 pour suivre l’évolution de l’enquête.

4 septembre 2014

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email