Menace djihadiste aujourd’hui omniprésente

Le sort de l’otage français en Algérie restait incertain, plusieurs suspects de retour de Syrie ont par ailleurs été arrêtés en France, alors qu’en Europe le chiffre des djihadistes potentiels est passé à 3000 selon Bruxelles.
La France reste sans nouvelles de l’otage Pierre-Hervé Gourdel, enlevé en Algérie et menacé d’exécution. 1500 soldats algériens poursuivent leurs opérations de ratissage en Kabylie où un membre d’un groupe armé a été tué hier. La police française a par ailleurs mis en garde à vue plusieurs suspects rentrés en France après un séjour en Syrie.
De son côté l’Australie a renforcé sa surveillance anti-djihadiste, un jeune homme suspect a blesse deux policiers à coups de couteau alors qu’il était interrogé, il a été abattu.
La secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a par ailleurs salué l’action du Maroc et des Pays-Bas vis-à-vis de la menace djihadiste. Deux pays, selon lui, à l’avant-garde de la lutte contre le terrorisme.
En Tunisie, le porte-parole du ministère de l’intérieur a annoncé le démantèlement de deux cellules djihadistes à Sousse et Monastir. Ces terroristes étaient en train de planifier des attaques.
Une menace djihadistes donc à l’échelle européenne et bien au-delà, le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme a présenté un rapport à Bruxelles. Un rapport constatant une nette augmentation (environ 3000) du nombre de djihadistes européens.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.