Melilla prise d’assaut par 1550 migrants clandestins

Au Maroc, c’est l’un des assauts les plus importants de migrants clandestins vers Melilla depuis près de 10 ans ! Tôt ce mercredi, plus de 1000 personnes ont tenté de franchir la barrière grillagée autour de l’enclave espagnole. Un peu moins de la moitié ont réussi.
Au nord du Maroc, 1550 migrants subsahariens ont tenté de pénétrer dans l’enclave espagnole de Melilla ce mercredi à l’aube. Près de 500 y sont parvenus, d’après les autorités espagnoles, et autant ont été interceptés les forces de sécurité marocaines.

Assaut de migrants clandestins sur Melilla

Assaut de migrants clandestins sur Melilla

D’après les autorités de la Province de Nador, certains clandestins s’en sont pris aux éléments des forces de l’ordre marocaines, blessant 4 d’entre eux par des jets de pierres et endommageant plusieurs véhicules. Côté espagnol, on évoque l’arrivée de plusieurs vagues de migrants parfaitement organisés et renseignés sur les points sensibles de la barrière grillagée dans ce qui constitue l’un des assauts les plus massifs lancés sur Melilla depuis près de 10 ans.
Quant aux migrants, ceux qui ont réussi à pénétrer à Melilla, ils se sont ensuite dirigés vers le centre d’accueil de la ville déjà complètement surchargé. 2000 clandestins s’entassent en effet dans les bâtiments prévus pour accueillir moins de 500 personnes. Preuve de l’importance de ce nouvel afflux, le secrétaire espagnol à la sécurité s’est immédiatement rendu sur place, appelant une nouvelle fois l’Union européenne à s’impliquer davantage pour aider Madrid à faire face au problème de l’immigration clandestine.
Dans le même temps du côté de Tanger, deux migrants clandestins d’origine africaine oint trouvé la mort après le naufrage de leur embarcation au large de Ksar Al-Majaz, une femme est toujours portée disparue, 8 autres personnes ont en revanche pu être secourues.
De l’autre côté de la Méditerranée, Rome a communiqué les chiffres de l’immigration clandestine pour les 5 premiers mois de l’année. Sans surprise ils sont en hausse depuis janvier 40000 clandestins ont déjà débarqué sur les côtes italiennes, soit quasiment autant que tout au long de l’année 2013.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.