Maroc : Vision 2030 ou modernisation des ports

Le Maroc continue sur la voie des grands chantiers et grands projets dans l’infrastructure portuaire. Le Royaume n’a pas lésiné sur les moyens avec le lancement de la vision 2030. En clair, le Maroc veut moderniser ses ports.

Grandes lignes de la Vision 2030 au Maroc :
Les chantiers pullulent au Maroc en matière d’installations portuaires. À l’entrée des villes et sur les grandes étendues de terrains, on assiste à longueur de journée au ballet des grues et des bulldozers, et aux ouvriers qui s’activent sur les chantiers de construction. Le Maroc est devenu désormais un chantier à ciel ouvert. Le Royaume mise sur la modernisation de son offre portuaire pour faire face aux enjeux des perspectives de trafic, et il se donne 17 années pour réaliser ces objectifs. C’est sa nouvelle politique, la Vision 2030.
Vision 2030 au Maroc est une stratégie pour rendre les ports plus performants. Elle s’articule autour de six pôles :
– Oriental, tourné vers l’Europe, la Méditerranée et le Maghreb.
– Nord-ouest, avec Tanger
– Kénitra-Casablanca regroupant les deux ports de Mohammedia Et Kénitra.
– Abda-Doukkala
– Souss-Tensift, avec le complexe portuaire de Agadir.
– Sud, avec trois ports Tan-Tan, Laayoune et Dakhla.
Chaque pôle va accompagner les caractéristiques économiques de sa région. Avec de tels projets, le Maroc va encore gagner des places en terme de connectivité maritime.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.