Maroc Telecom : Épopée africaine du groupe

Du Sénégal jusqu’au Gabon en passant par la Côte d’ivoire, les grands groupes marocains cartonnent, ils sont parmi les plus performants du continent africain.
Dans le secteur des télécommunications en Afrique, l’opérateur historique marocain se distingue de plus en plus. Maroc Telecom a des participations majoritaires dans plusieurs opérateurs télécoms.
En Mauritanie, le marché des télécoms est en plein essor. Trois opérateurs se disputent le sparts de marché, parmi eux Mauritel, filiale du groupe Maroc Telecom. Présent depuis le début des années 2000 dans le pays, Maroc Telecom détient plus de 50 % du capital de Mauritel. Une acquisition qui se montrera un succès pour le groupe marocain.
Pas étonnant de voir Maroc Télécom étendre ses activités vers d’autres pays africains. Il met le cap vers le Burkina-Faso, le Mali et plus loin vers le sud au Gabon. Maroc Telecom détient depuis 2006 une participation capitale dans ONATEL au Burkina-Faso. Il fait aussi partie du tour de table de Gabon Telecom et SOTELMA.
Maroc Telecom est sur tous les fronts, sa politique d’implantation en Afrique n’a pas tardé à porter ses fruits. Les performances des filiales africaines le confirment. A fin décembre 2011, les activités de l’opérateur en Mauritanie ont généré un chiffre d’affaires de 1,37 Milliards de dirhams. Au Burkina-Faso, le chiffre d’affaires a dépassé les 2 Milliards de dirhams, et qui est porté par la croissance du mobile. Gabon Telecom n’est pas en reste, l’activité du groupe dans le pays a affiché une progression de 23 % du chiffre d’affaires qui s’est établi à 1,29 Milliards de dirhams. Au mali et malgré la crise que travers le pays, une croissance de 14 % a été enregistrée.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.