Maroc • La loi de finance 2009 présentée au parlement

Le budget de l’état marocain pour l’an 2009.
Après son adoption par le conseil des ministres, le projet de loi de finances 2009 a été présenté au parlement.
Un budget 2009 élaboré dans un contexte international particulièrement difficile, avec la crise financière et la récession qui se profile aux Etats-Unis et en Europe.

Le Maroc ne peut pas ne pas en tenir compte, il a d’ailleurs déjà revu à la baisse son taux de croissance visant un peu en dessous des 6 % de croissance, selon le ministre de l’économie et des finances qui présentait donc ce projet de loi de finance 2009 hier aux parlementaires.

5,8 % exactement et 2,9 % d’inflation sont prévus pour l’année 2009. Mais en cette période de crise, le Maroc a aussi quelques atouts pour lui, à commencer par le prix en chute libre du baril de pétrole. L’Etat marocain a élaboré ce budget sur la base d’un pétrole à 100 dollars, or le baril est actuellement sous la barre des 70 dollars à Londres et à New York. Du coup et en partie grâce à cette marge, le gouvernement marocain espère parvenir à contenir le déficit à 3 % du PIB.
En d’autres termes, le Maroc table sur 180 milliards de dirhams de recettes pour 200 milliards de dépenses en 2009, des dépenses qui, à plus de 50 %, vont encore concerner les secteurs sociaux, financements publics pour l’éducation, la santé, la lutte contre l’habitat insalubre et plus largement contre la pauvreté. Le social reste l’axe phare de cette loi de finance 2009, avec un mot d’ordre : l’intensification de l’investissement public dans le royaume du Maroc.

Commentaires

  1. chamali a écrit:

    je souhaite recevoir des informations de finances pour persister le travail dans le monde des affaires

    Voir ce commentaire

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.