Maroc: les producteurs d’agrumes ne reproduiront plus les mêmes erreurs en Russie

Alors que le Maroc devrait entamer prochainement sa nouvelle campagne d’exportation d’agrumes en direction de la Russie, les autorités en charge de la gestion de ce secteur entendent prendre les mesures nécessaires afin de ne pas reproduire les erreurs de la campagne précédente.
En effet, sérieusement concurrencé sur ses autres marchés par l’Egypte, l’Afrique du Sud ou encore la Turquie, le Maroc a cru trouver en Moscou un débouché pour sa production. Aussi, le royaume qui avait exporté au total 586 000 tonnes d’agrumes, avait-il augmenté ses expéditions vers ce marché, qui a reçu 200 000 tonnes de fruits contre 120 000 tonnes habituellement.
Mais l’incapacité du marché russe à absorber entièrement les chargements marocains, s’est traduite par une chute des cours du fruit entraînant des pertes sévères pour les agriculteurs marocains qui vendaient leurs fruits en consignation.
Bien décidés à tourner cette page, les autorités du royaume ont institué des reformes, dont la plus importante est la mise en place d’un comité de coordination des agrumes qui réunit des acteurs appartenant à toute la chaîne de valeur. Il aura pour rôle de suivre les marchés et gérer les aspects logistiques des exportations.
Optimistes, les dirigeants de l’Établissement Autonome de Coordination et de Contrôle et des exportations (EACCE) ont déclaré au site d’information Medias 24 que « la campagne de cette année verra un virage qualitatif grâce à la coordination et au contrôle de qualité ».
© Agence Ecofin

13 octobre 2014

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email