Maroc: un internaute interrogé pour des vidéos sur la corruption policière

Un jeune internaute marocain a été interrogé par la police pour avoir filmé fin juillet avec une caméra cachée des gendarmes en flagrant délit de corruption et pour avoir diffusé sur internet les vidéos, a-t-on appris mardi à Rabat auprès de la Gendarmerie royale.Le jeune homme et d’autres personnes ont été interrogés la semaine dernière par la police judiciaire avant d’être remis en liberté, a indiqué à l’AFP une source policière.

Ils ont été invités à « faire leur déclaration devant la justice en tant que témoins contre les corrupteurs gendarmes », a souligné cette source.

Le jeune homme, surnommé par la presse marocaine le « Sniper » ou le « Chasseur », avait filmé des gendarmes en train de recevoir de l’argent d’automobilistes et de camionneurs dans la ville de Targuist, située dans les montagnes du Rif (nord-est). Il avait ensuite mis en ligne ses vidéos, notamment sur le site « Youtube ».

L’identité du « Sniper », qui avait suscité beaucoup de spéculations dans la presse, n’a pas été révélée.

L’hebdomadaire TelQuel avait révélé dans l’édition du week-end dernier que plusieurs jeunes hommes, dont le « Sniper », ont été interrogés par la police d’Al Hoceima, ville proche de Targuist, dans le cadre de cette affaire.

Les vidéos pirates du « Sniper » ont conduit à des condamnations à des peines de prison à neuf gendarmes et des mutations pour d’autres, selon la même source

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.