Maroc • Fonds spécial de lutte contre les catastrophes naturelles

Près de 2 milliards de dirhams sont débloqués, au Maroc, pour la création d’un Fonds spécial de lutte contre les effets des catastrophes naturelles. C’est la conséquence des dernières intempéries qui ont durement éprouvé le royaume du Maroc.
Tirer les leçons de ce qui s’est passé ces dernières semaines au Maroc, c’est le sens des instructions données hier par le roi Mohamed 6 pour la création de ce Fonds spécial. Il s’agit tout à la fois de parer au plus pressé, c’est-à-dire de financer les opérations d’urgence sur le terrain (assistance aux populations sinistrées, rétablissement des voies de circulations, renforcement des moyens des équipes de secours, notamment ceux de la protection civile), mais il s’agit aussi de mettre l’accent sur l’aspect préventif avec la construction de digues, de barrages et la mise en place de systèmes d’alertes et de veille, il convient également de sensibiliser davantage les populations qui habitent dans des zones dites à risque.
Alors près de 2 milliards de dirhams vont être débloqués, plus de 860 millions (100 millions de dollars) proviennent d’un don consenti par le roi Abdallah d’Arabie Saoudite. Le souverain saoudien entend ainsi soutenir les efforts déployés par le Maroc pour atténuer les effets de ces intempéries, le reste de l’enveloppe sera financé par le budget de l’état à hauteur de 800 millions de dirhams et par le Fonds Hassan 2 pour le développement économique et social, 300 millions de dirhams.
Les pluies diluviennes de ces dernières semaines au Maroc, rappelons le, ont fait une trentaine de morts et provoqué d’importants dégâts matériels, des centaines de maisons effondrées, des ponts détruits, des routes endommagées, des usines inondées, des voitures emportées. Des dommages également dans le cheptel marocain, avec la perte de nombreuses têtes de bétail.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.