Maroc: China Exim Bank finance la centrale à charbon Jerada

L’Office national marocain de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a annoncé, le 24 septembre, avoir obtenu auprès de China Exim Bank un prêt d’un montant de 2,5 milliards de dirhams (300 millions de dollar) destiné à financer la construction d’une nouvelle centrale à charbon Jerada.
Le coût global de cette centrale d’une puissance nette de 318 mégawatts (MW) est d’environ 3 milliards de dirhams, précise un communiqué de l’ONEE.
La centrale, dont la mise en service est prévue en 2017, sera dotée « d’une technologie permettant le respect des normes environnementales internationales ». Sa réalisation fait partie du plan d’équipement de l’ONEE visant à faire face à la croissance rapide de la demande d’électricité que connaît le Maroc.
La centrale aura également des impacts forts positifs sur le développement économique et social de la ville de Jerada et de ses environs, notamment par le biais de la création de nouveaux emplois et par le recours aux services des TPE, PME et PMI locales.
Cette opération de financement constitue la première intervention de China Exim Bank dans le financement d’un projet de l’ONEE.
La réalisation de la nouvelle centrale de Jerada a été confiée, en juillet 2013, à la société chinoise SEPCO III (Shandong Electric Power Construction Corporation), à l’issue d’un processus d’appel d’offres international.
La semaine passée, c’est Safi Energy Company (SAFIEC), un consortium, composé à 35% de Nareva Holding (filiale de la SNI), à 35% de GDF Suez et à 30% du groupe Mitsui & Co, qui a signé avec la compagnie marocaine d’électricité ONEE, un contrat de fourniture d’électricité sur 30 ans afin de financer une centrale à charbon de 2 x 693 MW.
© Agence Ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.