Maroc • Balance commerciale dans le rouge

L’office des changes au Maroc publie les derniers résultats des échanges extérieurs. La balance commerciale accuse un déficit de près de 17 milliards de dirhams sur les deux premiers mois de l’année par rapport aux mêmes mois l’année dernière, en raison notamment de la chute des exportations de phosphates.
La contre-performance de l’économie marocaine sur les deux premiers mois de l’année par rapport à la même période l’année dernière, avec une balance commerciale dans le rouge qui accuse un déficit de 17 milliards de dirhams.
L’office marocain des changes met en évidence une très nette diminution des exportations de marchandises au cours des deux premiers mois de l’année. Et parmi les baisses les plus fortes, celles des exportations de phosphates et de produits phosphatés (- 60 % de vente à l’étranger à la fin février par rapport à la même période l’année dernière).
L’office des changes marocain note également un très net recul des exportations de produits alimentaires (- 25 %), mais aussi des biens d’équipements et des produits de consommation courante.
Tout cela conduit donc à un bilan dans le rouge pour la fin février 2009. Bilan en partie compensé toutefois par la baisse des importations marocaines et notamment celles de la facture pétrolière qui a chuter de plus 54 % au cours des deux premiers mois de l’année en cours.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.