Les internautes marocains et africains souhaitent un prompt rétablissement au Roi Mohammed VI

Le communiqué est tombé dans l’après-midi du mardi 10 novembre. Le Roi Mohammed VI a contracté un syndrome grippal aigu lors de son séjour en Inde où il a participé aux travaux du sommet Asie-Afrique. Le syndrome s’est aggravé lors du déplacement du Souverain à Laâyoune , apprend-on dans un communiqué du médecin personnel du chef de l’Etat.

Le communiqué sur l’état de santé du Roi n’occulte aucune information. Il est complet et transparent. Le syndrome grippal a évolué, avec atteinte broncho-pulmonaire et oro-pharyngée et une extinction de voix La prescription médicale est des plus normales pour une mauvaise grippe : le Souverain doit suspendre ses activités pour une période allant de 10 à 15 jours.
Le programme Royal dans les régions sahariennes où il était attendu est par conséquent reporté. Selon des sources autorisées, le Souverain se rendra de nouveau dans les provinces du Sud.
S.M Mohammed VI est arrivé à Laâyoune, le 6 novembre en début de soirée, en provenance d’Inde après 14 heures de vol. Après l’accueil populaire historique reçu dans cette ville, il a prononcé moins de deux heures plus tard un discours à l’occasion du 40ème anniversaire de la Marche Verte. Un discours fort et porteur de ruptures dans la prise en charge des affaires sahariennes et dans lequel le Monarque s’est directement adressé aux habitants de Tindouf.
Malgré sa fatigue apparente, le Roi Mohammed VI a respecté jusqu’au bout ses engagements. Et le discours Royal de Laâyoune fera date. Samedi 7 novembre, les festivités du 40ème anniversaire de la Marche Verte se sont poursuivies. Le Souverain a présidé la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du nouveau modèle des provinces du Sud rendue possible grâce à la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 77MMdhs. Le développement économique et industriel du Maroc saharien est désormais sur les rails.
Très vite l’information de la grippe contractée par le Roi Mohammed VI fait le tour des réseaux sociaux. Des milliers de Marocains et d’Africains se sont empressés de témoigner leur affection au Monarque. «Prompt rétablissement Majesté», «Que Dieu protège notre Roi», «Bi chifa li Malikina», «Des internautes guinéens également souhaitent prompt rétablissement au Souverain marocain».
Une chaîne de mobilisation, de citoyenneté et de patriotisme a été lancée dès mardi soir par l’Association «Marocains pluriels»
«Notre Souverain est contraint par son médecin à une période de repos forcé. Souhaitons lui, tous ensemble, un prompt rétablissement et contribuons y : pendant cette durée restons mobilisés sur la question du Sahara en poursuivant ce formidable élan de MASSIRA 40, plus encore mobilisons-nous le 18 novembre pour l’Aid Istiqlal, tant sur les réseaux sociaux que sur le terrain, et enfin faisons preuve de civisme – au quotidien – par notre engagement, créons une chaîne de mobilisation, de citoyenneté, de patriotisme autour de notre pays, de notre Roi et ainsi contribuons à lui rendre plus légère, sa période de convalescence», propose Ahmed Ghayet, le président de l’Association «Marocains pluriels » sur sa page Facebook.
Liberation

11 novembre 2015

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email