Le Maroc, au 43ème championnat du monde de Thaïlande (du 20 au 24 septembre)

Désormais, soixante-douze (72) pays prendront part à la 43ème édition du championnat du monde de pétanque qu’abritera, du 20 au 24 septembre 2007, la Thaïlande et plus précisément sur l’aire de jeu de la ville de Pattaya située à 170 km de la capitale Bankok.La Thaïlande, en tant que pays organisateur, et la France, en tant que tenante du titre, seront en plus, représentées par deux équipes chacune. Une forte participation dont celle du Maroc représentée par Abdessamad El Menkari (le titulaire), Jalal Haïlat, Bouziani Benyounès et Mohamed Ajouad.

petanque.jpg

Le Maroc au championnat du monde de pétanque au Thaïlande


Ce quatre est accompagné par le D.T.N Hafid Alaoui (ex-triple champion du monde) et le président de la C.T de la FRMP, le Docteur Benmiloud Joud.
Cette délégation a quitté, samedi dernier, l’aéroport Mohammed V via Doha, pour mieux s’acclimater et peaufiner davantage sa préparation.
Et juste avant son départ, l’équipe nationale s’est donnée rendez-vous au club-house du Stade Marocain où elle a été saluée et encouragée par le staff fédéral, le représentant du département des sports et quelques partisans de la discipline.
Après l’intervention du Docteur Joud, qui a relaté, techniquement, la préparation de l’équipe qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions, ce fut après au tour du président de la Ligue du Nord, Haj Maâti Cherkaoui, du président de la FRMP Ali Fennane et du représentant du ministère de tutelle M. Bekkaoui de se relayer pour prodiguer leurs conseils et encouragements à l’équipe, avec comme dénominateur commun leur confiance de voir l’équipe revenir monter l’une des marches du podium.
Pour sa part, le n°1 de l’équipe, le jeune El Mankari qui vient de souffler ses 21 bougies, devait nous déclarer qu’il est très confiant, avec l’aide de ses coéquipiers, pour réussir un joli carreau.
Il a, par la suite, reconnu que c’est pour la première fois, après trous participation à ces championnats, qu’il fait partie d’une jeune équipe homogène et très motivée pour défendre à fond les couleurs nationales.
« Le moral est au beau fixe, nous avons eu une très bonne préparation et toutes les conditions nécessaires nous ont été offertes pour être au summum de nos moyens. Alors, sauf surprise, je ne vois pas comment rater ce championnat du monde. Certes, qu’il y aura des équipes de renom mais nous ferons tout notre possible pour faire partie, au moins, du dernier carré », devait conclure le N°1 de l’équipe qui sera la force de frappe et sur qui reposent tous les espoirs du Maroc sous le ciel thaïlandais.
A rappeler que lors de l’édition précédente, qui s’est jouée à Grenoble (France), le Maroc s’est contenté de la Coupe des Nations après avoir perdu au deuxième tour du championnat contre le futur champion du monde en l’occurrence le pays organisateur, la France, qui sera, de nouveau, bien lotis en équipes.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.