Le feuilleton Djezzy, à quand la fin ?

Lors de la visite de Dmitri Medvedev en Algérie, il a été question de téléphonie mobile, avec l’avenir de l’opérateur Djezzy dont la maison mère ORASCOM a été rachetée en début de semaine à près de 52 % par le groupe russo-norvégien VimpelCom. Alger voudrait bien en garder le contrôle mais cela a un prix. Un prix estimé à 7,8 milliards de dollars par le PDG de VimpelCom, Alexander Izosimov était du voyage à Alger et a fait connaître sa proposition jugeant qu’il s’agit là d’un « Prix équitable » ; de quoi surprendre les journaux algériens car ce montant est le double de l’estimations faite par le gouvernement d’Alger.
Et comme tout le monde le comprend, il s’agit d’une offre de début de négociations qu’Alexander Izosimov veut voir s’engager dans la sérénité. Auparavant, a déclaré le nouveau patron d’ORASCOM, il est important que les relations entre la compagnie et le gouvernement algérien se normalisent. Car les arriérés de taxes que réclame Alger au précédent propriétaire d’ORASCOM en centaines de millions de dollars.
On le voit si le ton se veut plus diplomatique, le marchandage s’annonce âpre. Alexander Izosimov place la barre très haut, observe le quotidien Liberté. Tandis qu’El Watan titre sur la surenchère russe. El Watan qui souligne que le prix n’est pas la seule question en suspend ; quelles seront les intentions de l’état quant à la forme qui sera évoluée à ce partenariat ? Le gouvernement algérien réclamera t-il l’exclusivité du capital de Djezzy, ou se contentera t-il d’une majorité laissant ORASCOM en actionnaire actif ? Et dans tous les cas quelles conséquences pour les clients algériens de l’opérateurs téléphonique ? Leurs intérêts seront pris en compte, promet une responsable de VimpelCom, soulignant qu’il s’agit là précisément des points autour desquels vont se dérouler maintenant les discussions. Comme le remarque El Watan, « on pensait la situation d Djezzy décantée à l’aune de cette visite officielle russe, mais elle semble encore empreinte d’incertitudes et de non-dits ».

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.