L’Afrique au cœur des priorités de Danone pour 2015

Au cours de la dernière session de son conseil d’administration qui s’est tenu le 11 décembre dernier, le groupe français Danone, géant mondial des produits laitiers, a annoncé une croissance organique supérieure à 4,5%, un recul de sa marge opérationnelle de 20 points de base en données comparables et un flux net de trésorerie variant entre 1,3 et 1,4 milliards d’euros.
Le groupe a indiqué que 2015 sera axée sur l’accroissement de ses capacités en Afrique et en Asie. La compagnie qui ne craint pas de recourir à l’endettement pour financer ses investissements, en dépit du risque de dévaluation de sa notation de crédit, fait de l’Afrique une de ses priorités pour la nouvelle année.
En effet, Danone vient de se doter d’un nouveau pôle dédié à ce continent où il a réalisé un CA de 1,2 milliard d’euros. Selon le communiqué final du conseil d’administration, «Ce nouveau pôle, multi-métiers, est mis en place afin d’accélérer le développement de Danone dans cette région stratégique.». Il sera dirigé par Pierre-André Térisse, précédemment directeur général des finances du groupe. Ce quadragénaire, diplômé de la grande Ecole de Management de Lyon (EM Lyon) aura à charge de poursuivre la politique mené par le groupe sur un continent où il s’est illustré par l’acquisition de Fan Milk en 2013, son entrée au capital du principal laitier kenyan Brookside Dairy, il y a quelques mois, ou encore plus récemment, l’augmentation de ses parts dans l’entreprise marocaine Centrale Laitière.
Présent sur les produits laitiers frais, la nutrition infantile, les eaux et la nutrition médicale, Danone qui emploie environ 104 000 personnes, a enregistré un CA de plus de 21 milliards d’euros en 2013. Notons que la compagnie a réalisé plus de 50% de cette performance dans les pays émergents.
© Agence ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.