La Turquie demande à Twitter de payer des impôts

Les autorités turques ont demandé lundi à Twitter d’ouvrir un bureau et de payer des impôts en Turquie lors des premières discussions directes entre les deux parties depuis le blocage du réseau social par Ankara, qui l’a rétabli depuis.
Un dirigeant de Twitter, Colin Crowell, a été reçu par des responsables turcs.
“Le but, c’est que cette société paye des taxes et règle le problème lié aux justes demandes de la Turquie en ouvrant un bureau de représentation ici”, a dit un responsable turc.
Le gouvernement estime que Twitter gagne 35 millions de dollars par an en revenus publicitaires en Turquie sans payer le moindre impôt sur cette somme.
Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan juge en outre que ce réseau social sur internet est utilisé par ses détracteurs pour le fragiliser et répandre des soupçons de corruption.
© Reuters

14 avril 2014

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email