Massacre à Homs • Damas franchit un à un les paliers de l’horreur !

Les bombardements la nuit dernière de la ville de Homs (Syrie) ont fait de nombreuses victimes (plus de 230 morts selon l’observatoire syrien des droits de l’homme). Malgré cela, la Russie rejette toujours le vote au Conseil de sécurité d’un texte condamnant le régime de Damas. La communauté internationale tape du poing sur la table après ce massacre et demande le départ immédiat de Bachar el-Assad.
La communauté internationale condamne les bombardements de Homs par l’armée syrienne. Barack Obama demande à Bachar el-Assad de quitter le pouvoir, la Tunisie a expulsé l’ambassadeur syrien. Pour la France, le régime syrien a franchi un pas supplémentaire dans la sauvagerie. La Grande-Bretagne dénonce le cynisme sans pitié de Bachar el-Assad. Les opposants syriens parlent d’un véritable massacre commis avant la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.