La presse marocaine déplore la tension entre Rabat et Dakar

marocsenegal.pngPlusieurs journaux marocains ont déploré lundi la tension diplomatique entre Rabat et Dakar, certains titres critiquant des « erreurs » de la diplomatie marocaine après le rappel pour trois jours de l’ambassadeur au Sénégal.Rabat entendait ainsi protester contre des propos d’un responsable du Parti socialiste sénégalais en faveur du Front Polisario, qui dispute au Maroc la souveraineté sur le Sahara occidental. Le Sénégal a riposté samedi en rappelant à son tour son ambassadeur. »Le rappel de l’ambassadeur marocain est une décision probablement disproportionnée », estime Aujourd’hui Le Maroc (indépendant), tout en dénonçant le soutien du PS sénégalais au Front Polisario.Ce soutien est « la conséquence directe du soutien matériel de l’Algérie à ce parti lors des dernières présidentielles sénégalaises », assure-t-il. »Erreurs diplomatiques », titre de son côté Assabah (indépendant) affirmant que « le gouvernement (marocain) n’a présenté jusqu’ici aucune justification convaincante du rappel de l’ambassadeur ». « Le Maroc devrait rappeler ses ambassadeurs dans tous les pays du monde » en raison du soutien de certains partis au Polisario, ironise-t-il.

« C’est une erreur qui fait perdre à la diplomatie marocaine son calme », écrit pour sa part Al Ahdath Al Maghribia, proche des socialistes.

« Cet enlisement diplomatique survient (…) au moment où le Maroc commence à réaliser une sorte de consensus international autour de sa proposition de large autonomie » pour le Sahara occidental.

Pour Al Bayane (gouvernemental), en revanche, « c’est (le socialiste sénégalais) Jacques Baudin qui a semé le trouble dans les esprits », en tenant des « propos inamicaux envers le Maroc et sa cause nationale » et entraînant « une réaction mesurée » du Maroc.

Le monde

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.