La France veut fraterniser avec l’Algérie

La France veut faire de l’Algérie, avec qui les rapports sont complexes, « un pays frère », a déclaré samedi son ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner alors que le président Nicolas Sarkozy doit faire une visite d’Etat début décembre dans cette ex-colonie française.

« L’Algérie est un grand pays, c’est un pays ami, nous voulons en faire un pays frère », a affirmé M. Kouchner lors d’une conférence de presse commune avec son homologue algérien Mourad Medelci.

Interrogé sur la notion de « pardon » alors que l’Algérie demande à la France de reconnaître les « crimes » commis durant les 132 ans de la colonisation, M. Kouchner a répondu: « Le temps n’est ni à la repentance ni à l’acrimonie ».

« Il ne faut offenser personne. Certains sont capables de l’entendre, d’autres non. Laissez le temps offrir son temps, non pas du pardon, mais du passé. Ni pour les uns ni pour les autres, le pardon est un mot qui s’impose », a-t-il estimé.

Il a rappelé que la France « était divisée » pendant la colonisation et que lui-même se trouvait du côté de ceux qui considéraient l’indépendance de l’Algérie « comme indispensable, nécessaire et évidente ».

« Nous avons eu des divergences et des fracas, maintenant construisons ensemble », a-t-il plaidé soulignant que Paris voulait faire de sa relation avec Alger « une relation stratégique » et du pays « un partenaire de premier choix ».

M. Medelci a répondu que l’Algérie avait la « volonté politique » pour « aller de l’avant dans cette relation.

Il a réaffirmé le soutien de son pays au projet d’Union méditerranéenne de M. Sarkozy, soulignant que l’Algérie n’avait « aucune réserve de principe » à ce sujet.

Le ministre algérien a assuré par ailleurs que son pays, qui peine à attirer les hommes d’affaires étrangers en dehors du secteur des hydrocarbures, allait améliorer les « conditions d’accueil des investissements » et faciliter la délivrance de visas de long séjour.

Daily-Bourse

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.