L’Iran touché de plein fouet par la chute des prix du pétrole

Chute des prix du pétroleL’Iran a perdu beaucoup d’argent suite à la baisse des cours du pétrole et souhaite, comme l’Algérie ou le Venezuela, une forte baisse de production pour remonter les prix.
Beaucoup de craintes donc que font peser la chute des cours du pétrole sur plusieurs économies, c’est le cas par exemple de l’économie iranienne. Avec un baril de pétrole aux alentours 70 dollars, Téhéran fait ses comptes et s’inquiète.
Selon le président de la banque centrale, l’Iran est touchée de plein fouet par la chute des prix du pétrole. Les revenus en devises du pays vont enregistrer une baisse de 54 milliards de dollars durant l’année iranienne en cours qui se termine en mars 2009. La raison en est bien simple : en avril dernier, le baril du pétrole était vendu à 125 dollars, il vaut aujourd’hui à peine 60 dollars, soit une baisse de plus de 50 % en quelques mois.
L’Iran table sur le maintien des prix du pétrole voir même une hausse des prix de l’or noir, on a évoqué le chiffre de 200 dollars du baril ; aujourd’hui c’est la douche froide. Selon les experts économiques, la baisse des prix du pétrole place le gouvernement dans une situation inconfortable, selon les estimations, le pays doit faire faire face à fort déficit budgétaire si le prix du baril descend à moins de 70 $.
En effet le budget de l’état iranien dépend à plus de 70 % des revenus pétroliers. Or au cours des dernières années, le président Ahmadi Najad a appliqué une politique d’injection massive du pétrodollar dans l’économie, ce qui a abouti à une inflation de plus de 30 %. Cette politique était d’autant plus facile à mettre en œuvre que le prix du pétrole a fortement augmenté.
La chute des prix du pétrole pourrait placé donc l’Iran dans une situation de crise économique sans précédent.

19 octobre 2008

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email