Immense drame: crash d’un avion en Colombie

Le bilan est lourd: au moins 75 personnes ont perdu la vie dans le crash d’un avion ce lundi soir en Colombie, ont annoncé les autorités au lendemain du drame. L’appareil, qui transportait 81 personnes, dont l’équipe brésilienne de football Chapecoense, s’est écrasé près de l’aéroport José María Cordova de Rionegro, qui dessert Medellin. Le Brésil a décrété trois jours de deuil national après la mort de nombreux joueurs brésiliens.

Seules six personnes ont survécu à l’accident et ont été transportées vers les hôpitaux les plus proches, avant que les opérations de sauvetage ne soient interrompues en raison de fortes pluies. Huit heures après l’accident, les autorités ont confirmé que quatre sportifs faisaient partie des survivants. C’est le cas des défenseurs Alan Ruschel et Hélio Hermito Zampier Neto. Les chaînes d’informations TV channels Globonews and SporTV pensent aussi avoir identifié le gardien de but Danilo et son remplaçant Jakson Follmann.

Peu avant, l’aéroport avait indiqué sur son compte Twitter que «l’avion immatriculé CP2933 transportait l’équipe du @ChapecoenseReal». Cette équipe de football brésilienne se rendait à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana (coupe d’Amérique du sud). À bord, se trouvaient les joueurs ainsi que leurs managers, plus d’une vingtaine de journalistes et des membres de l’équipage, selon les autorités aéroportuaires colombiennes, qui ont diffusé une liste des occupants de l’appareil.

L’avion était parti du Brésil et avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra en Bolivie, avant de repartir pour Rionegro, en Colombie. Un plan de vol très différent de celui qui était initialement prévu: selon l’agence espagnole EFE, les joueurs devaient au départ prendre un vol charter pour arriver directement du Brésil à Medellin en Colombie mais les autorités aéro-civiles brésiliennes (ANAC) s’y étaient opposées. Ce qui les a obligés à faire escale en Bolivie et à prendre un second avion.

L’appareil de la compagnie bolivienne Lamia transportait 72 passagers et neuf membres d’équipage. Il s’est écrasé dans le lieu dit de Cerro Gordo (grosse montagne, en français), dans la commune de La Union, dans le centre ouest de la Colombie. Une zone difficile d’accès car très escarpée.

 

www.lefigaro.fr

29 novembre 2016

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email