Grandes fortunes d’Afrique en 2014 (Forbes)

Le magazine américain Forbes a publié la semaine passée la liste des 50 plus grandes fortunes d’Afrique en 2014. Il en ressort que la fortune cumulée des 50 Africains les plus riches s’élève à 110,7 milliards de dollars, en hausse de 6,7% par rapport à novembre 2013.
Sans surprise, le Nigérian Aliko Dangote conserve la tête du classement, avec 21,6 milliards de dollars, devant le sud-africain Johann Rupert dont la fortune provient notamment des produits de luxe (7,3 milliards).
Un autre sud-africain, Nicky Oppenheimer, occupe la troisième marche du podium. La fortune de ce fondateur de la compagnie d’extraction de diamants De Beers et de sa filiale Diamond Trading Company s’élève à 6,8 milliards de dollars.
Autre constat important: pour la première fois depuis le début de la publication du classement «Africa’s 50 Richest» par Forbes, le Nigeria dépasse l’Afrique du Sud en nombre de personnes fortunées. Le pays le plus peuplé d’Afrique compte 13 personnes représentées dans le classement 2014 des 50 plus grandes fortunes africaines contre 11 pour l’Afrique du Sud.
Par ailleurs, six nouveaux arrivants rejoignent la liste des 50 Africains les plus riches. Il s’agit du souverain marocain Mohammed VI, avec une fortune de 2,1 milliards de dollars, de l’homme d’affaires nigérian et fondateur de la société d’investissement africaine Heirs Holdings, Tony O. Elumelu, de son compatriote Orji Uzor Kalu, du kényan Bhimji Depar Shah, fondateur de raffineries Bidco Oil, du marocain Ali Wakrim, patron du leader de la distribution de gaz de pétrole liquéfié du Maroc Afriquia Gaz et de l’égyptien Ahmed Ezz, fondateur de Ezz Steel, un des plus grands fabricants d’acier au Moyen-Orient.
© Agence ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.