Gaza: des artistes annulent leurs concerts

En réaction aux attaques de l’armée israélienne sur la bande de Gaza ou pour des raisons de sécurité, plusieurs groupes occidentaux ont décidé de ne pas se rendre à leurs concerts prévus en Israël.
Après Neil Young, c’est au tour du boys band le plus célèbre d’Amérique d’annuler sa venue en Terre sainte. Les Backstreet Boys devaient se produire les 29, 30 et 31 juillet prochain au Raanana Amphithéâtre de Tel-Aviv.

Ils ont annulé cette partie de leur tournée «à cause de la situation sécuritaire» du pays, peut-on lire sur leur site depuis lundi. Le groupe se dit «désolé» de devoir annuler ces concerts, qui auraient été l’occasion de la première visite du groupe en Israël. Le crooner Paul Anka a également annoncé l’annulation de ses concerts au Nokia Arena, les 24 et 26 juillet, sans qu’on connaisse les raisons de cette annulation.

Le geste polémique de Vanessa Paradis en 2011
En 2011, Vanessa Paradis avait annulé sa venue en Israël, officiellement pour d’autres raisons, mais le geste avait fait polémique avec une partie de l’opinion française l’accusant de «céder à la pression des propalestiniens». Par ailleurs, l’engagement des personnalités contre l’offensive d’Israël contre Gaza commence à prendre forme. Une tribune a été publiée dans le Guardian , signée notamment des réalisateurs Ken Loach et Mike Leigh, des musiciens Roger Waters et Brian Eno, ou encore des philosophes Noam Chomsky, Judith Butler et Slavoj Zizek.
© lefigaro.fr

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.