Emirats • Droit à la nationalité des enfants nés d’un mariage mixte

La femme des Emirats arabes unis a obtenu mercredi, par décret présidentiel, le droit de donner sa nationalité à ses enfants nés d’un mariage mixte, une première dans un pays arabe du Golfe.
Cette mesure a été annoncée par un décret promulgué par le président Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire de la création de la fédération des Emirats, qui sera célébré vendredi.
Le décret stipule « l’octroi aux enfants de la femme émiratie mariée à un étranger le droit de postuler à la nationalité (émiratie) dès qu’ils auront atteint l’âge de 18 ans », rapporte l’agence officielle Wam.
Le gouvernement et les établissements publics sont par ailleurs tenus de réserver « aux enfants des femmes émiraties mariées à des étrangers le même traitement que les citoyens » émiratis, a ajouté l’agence sans plus de précisions.
Dans le monde arabe, seuls quelques pays, dont la Tunisie, accordent à la femme le droit de donner sa nationalité à ses enfants nés d’un mariage mixte.
Le président émirati a par ailleurs annoncé une augmentation des salaires des cadres et fonctionnaires de l’Etat et une hausse de 100% de certaines indemnités dans des secteurs de la justice, de la santé et de l’éducation.
Il a également décidé la création d’un fonds de 10 milliards de dirhams (2,7 milliards de dollars) pour aider les citoyens à faible revenu à rembourser leurs prêts bancaires impayés, selon l’agence.
© AFP

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.