Djezzy • L’Algérie refuserait de négocier avec les russes

Le quotidien algérien El Watan revient largement sur le dossier Djezzy, avec le « Niet officiel d’Alger à la Russie ». Selon une source gouvernementale anonyme, l’Algérie en effet refuserait de négocier le dossier avec les russes et ne parlera qu’aux égyptiens, Point à la ligne.
Une position paradoxale ! Depuis le début de la semaine, c’est désormais le groupe russo-norvégien VimpelCom qui détient les commandes du groupe ORASCOM, et qui se déclare prêt à des discussions pour céder Djezzy leader sur le marché algérien. La somme avancée est quand même de près de 8 milliards de dollars.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.