Disparition à l’âge de 69 ans d’Ousssama Anouar Oukacha

Le grand écrivain et scénariste égyptien Oussama Anouar Oukacha s’est éteint hier matin à l’âge de 69 ans. C’est à lui que l’Egypte et le monde arabe doivent la plupart des plus fameux feuilletons égyptiens.

Portrait d’Oussama Anouar Oukacha :
Oussama Anouar Oukacha était une personnalité aussi populaire que controversée en Egypte. Écrivain, scénariste, animateur de débats télévisés et éditorialiste, Oussama Anouar Oukacha était omniprésent sur la scène culturelle et médiatique. Mais ce sont surtout ses séries télévisées – souvent diffusées pendant le mois de Ramadan – qui l’on rendu célèbre dans tout le monde arabe à l’image de « Layali Al Hilmia » ou « Al-Chahd et al-Doumou » dans les années 80. En 2007, il avait obtenu de multiples récompenses pour sa dernière série « Almasrawya », une fresque retraçant l’histoire de son pays de 1914 à nos jours.
Homme de gauche revenu du Nassérisme, Anouar Oukacha était aussi une personnalité haut en couleur qui n’hésitait jamais à dire ce qu’il pensait. « La vérité fait mal », avait-il coutume de rétorquer à tout ceux qui le critiquait qu’ils soient islamistes ou de gauche. Anouar Oukacha fustigeait aussi bien le fondamentalisme religieux que la censure gouvernementale, responsables – selon lui – du déclin culturel égyptien. Polémiste invétéré, peut-être visionnaire, i lavait récemment créé la controverse en appelant

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.