La Côte d’Ivoire se rend à l’école marocaine en matière d’agrégation agricole

Une délégation de l’Agence nationale d’appui au développement rural en Côte d’Ivoire (Anader) s’est récemment rendue au Maroc dans le but de s’instruire des réalisations du Plan Maroc Vert (PMV), notamment en matière d’agrégation agricole. Défini par le site internet Medias 24 comme : « un partenariat gagnant-gagnant entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel qui permet de dépasser les contraintes liées à la fragmentation des structures foncières. », l’agrégation agricole est l’un des aspects où l’efficacité du PMV s’est particulièrement illustrée, s’attirant l’admiration de beaucoup de dirigeants africains qui ont manifesté le souhait de s’inspirer de ce modèle.
Outre la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, la Tunisie, la Mauritanie ou encore le Gabon ont exprimé leur désir d’adapter ce plan à leurs réalités dans le cadre de leur programmes de développement agricole respectifs.
«Ces pays s’intéressent particulièrement à la philosophie du plan, ses fondements, sa mise en oeuvre mais aussi aux opportunités d’investissement qu’il offre dans le secteur agricole. Mais surtout, le PMV a développé une approche plus globale impliquant les secteurs amont et aval de la production. C’est cet aspect qui intéresse beaucoup de nos voisins» a déclaré à Medias 24 une source de l’Agence pour le développement agricole (ADA) du royaume.
© Agence Ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.