Coopération Algéro-serbe

Une délégation d’hommes d’affaires serbes conduite par le ministre de l’Energie et des Mines, M. Aleksander Popovic, a été reçue à Alger par le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, en vue de relancer la commission mixte algéro-serbe. Les deux ministres co-président la commission mixte algéro-serbe, qui ne s’était pas réunie depuis 15 ans.
La délégation serbe, qui doit poursuivre sa visite jusqu’au 6 novembre, est composée de quatre représentants du gouvernement de Serbie et d’une dizaine d’hommes d’affaires, notamment des chefs d’entreprises.
« L’objectif principal de cette rencontre est de relancer la coopération entre les deux pays dans divers domaines, notamment économique », a indiqué à la presse M. Sellal.
Les deux parties ont convenu de mettre en place deux groupes de travail pour préparer la prochaine réunion de la commission mixte algéro-serbe prévue pour avril prochain à Alger, a ajouté le ministre.
M. Sellal a indiqué, également, qu’il existait actuellement cinq accords en cours de maturation entre l’Algérie et la Serbie dont deux à caractère économique, à savoir un accord de non double imposition et un autre sur la protection réciproque des investissements.
Sur ces accords, le ministre a fait savoir que des discussions étaient en cours avec le ministère des Finances algérien en vue de les concrétiser ». « Nous allons tout faire pour les faire aboutir avant la prochaine réunion de la commission mixte », a-t-il dit.
M. Sellal a souligné « la nécessité de finaliser ces accords », vu que la Serbie, a-t-il dit, « fait partie de la zone de libre échange de l’Europe du sud-est » d’où l’opportunité pour l’Algérie de « conquérir ce marché de 200 millions d’habitants ».
Les secteurs de l’Hydraulique, l’Agriculture, la Santé et les Travaux publics sont également au menu de la coopération algéro-serbe.
Le ministre serbe a indiqué pour sa part que sa visite en Algérie avait pour but de « relancer une vieille coopération » en estimant que « l’économie doit y avoir une place privilégiée ». Il a souligné qu’il était possible d’améliorer les échanges entre les Etats d’autant plus que son pays offre, selon lui, beaucoup d’opportunités grâce à sa situation géographique. Outre des rencontres prévues avec différents membres du gouvernement algérien, la délégation serbe se rendra aujourd’hui à Jijel pour visiter les infrastructures hydrauliques de la région dont un barrage construit par les Serbes.

Entretiens avec Barkat
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Saïd Barkat, a examiné hier avec le ministre serbe de l’Energie et des Mines, M. Aleksandar Popovic, les possibilités de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’agriculture, a indiqué son ministère dans un communiqué. Les deux parties ont évoqué en particulier la recherche agronomique et la production de semences, particulièrement les semences hybrides, ainsi que le développement de filières de productions dont les céréales, le lait et le maraîchage, selon la même source. Des possibilités d’exportation de produits agricoles algériens tels que les dattes, l’huile d’olive, les olives de table, les produits viticoles et les primeurs, aussi bien vers le marché serbe que vers les pays de la zone de libre échange de l’Europe de sud-est, a précisé le communiqué. La coopération dans le domaine de la production laitière et de développement des cultures fourragères a été également examinée lors de cette rencontre tenue en présence du Secrétaire d’Etat auprès du ministère serbe de l’Agriculture, des Forêts et de l’Hydraulique, M. Milan Petrovic.

El Moujahid

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.