Commando américain contre les marocains de Daesh

Des sources au Pentagone révèlent que des forces d’élite américaines, stationnées dans une base militaire dans le sud de l’Espagne, seraient prêtes à intervenir contre les Marocains de Daesh.
Les développements dangereux survenus dernièrement en Libye, après l’assassinat de 20 Egyptiens de confession chrétienne (Coptes), ont poussé les Etats-Unis à se tenir prêts pour toute intervention «ciblée» contre les foyers de Daesh en Algérie, Tunisie et au Maroc, rapporte Al Massae, dans son édition de ce mercredi 18 février.
Une unité de l’armée d’élite américaine, stationnée dans une base militaire US au sud de l’Espagne, serait sur le pied de guerre, révèle le quotidien, sur la base de fuites ébruitées par le Pentagone.
La même source dévoile que cette unité d’élite, fine fleur de l’armée américaine, mènera dans les prochains jours des opérations «ciblées» contre ce que Washington considère comme étant «les extrémistes maghrébins», en justifiant cette action annoncée par un besoin américain de protéger ses citoyens et ses intérêts basés dans les pays maghrébins.
Seulement voilà, relève le quotidien, cette initiative américaine aurait été prise sans concertation aucune avec les pays concernés. Et le journal de souligner que les interventions armées des commandos se font généralement de manière inopinée. «Cette unité sera équipée de moyens d’intervention rapide, d’armes légères et de lance-roquettes, de manière à lui permettre de se rendre rapidement sur le théâtre des événements en cas de danger», indique la publication qui précise que «le commando américain a été stationné dans la base aérienne de Moron, au sud de l’Espagne, de sorte à être proche des foyers de tension au Maghreb et prêt à intervenir en un temps record».
L’initiative américaine intervient sur fond de dégradation de la situation en Libye, mais elle était déjà dans le pipe depuis l’assassinat de l’ambassadeur US dans ce pays maghrébin en proie à la guerre civile sans merci que se livrent des forces loyalistes et des factions armées d’obédience extrémiste, affiliées généralement à Al Qaïda et au présumé « Etat islamique ». Pour rappel, l’administration américaine avait donné, déjà, donné son feu vert pour mobiliser pas moins de 250 tireurs d’élite, en plus de 250 autres pour diriger des avions, des drones en particulier, mis à la disposition de l’unité d’élite stationnée dans la base US au sud de l’Espagne.
Pour rappel, l’administration américaine avait demandé à l’Espagne de lui permettre un déploiement de 3000 marines sur son sol, en prévision de toute escalade susceptible de mettre en danger ses intérêts au Maghreb.
© Le360.ma

18 février 2015

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email