Cancer au Maroc • Signature d’un protocole entre l’ALSC et Roche Maroc

Lutte contre le cancer au Maroc

Lutte contre le cancer au Maroc

C’est une avancée très importante dans le domaine de la santé au Maroc, elle concerne la lutte contre le cancer, la princesse Lalla Salma – à la tête de l’association qui porte son nom – a présidé hier à Rabat la signature d’un protocole entre l’ALSC et le laboratoire pharmaceutique Roche Maroc.
L’objectif de cette signature entre l’ALSC et Roche Maroc, c’est de permettre aux malades qui ont des revenus modestes de bénéficier de traitements chimiothérapiques, avec des médicaments efficaces et récents. Selon l’ALSC, plus de la moitié des patients ne peuvent pas se payer ce traitement. Sont donc concernés par cet accord les malades du cancer qui n’ont aucune couverture médicale. Les assistantes sociales guideront alors les patients pour qu’ils constituent un dossier médical et social, une commission sera ensuite chargée de déterminer dans quelle mesure le malade pourra bénéficier de ce programme.
On le sait, le cancer est un véritable fléau social dans de nombreux pays du monde. Au Maroc, il touche plus de 40.000 personnes chaque année dont 1000 enfants, selon le centre international de recherches sur le cancer. Le cancer, un problème de société accentué donc par le coût des traitements mais aussi par l’insuffisance de programmes de prévention et de détection. C’est dans ce contexte qu’au Maroc un plan national de prévention et de contrôle du cancer est élaboré depuis plusieurs mois maintenant, un plan pour analyser la situation et savoir répondre au mieux. Ce programme couvre la prévention, la détection précoce, le traitement, les soins palliatifs et un soutien aux patients, à leurs familles et aux soignants.

31 octobre 2009

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email