Le Brésil sous le choc après le crash aérien en Colombie

Le Brésil est sous le choc. Le président Michel Temer a déclaré trois jours de deuil national mardi 29 novembre au matin après l’annonce de l’accident près de Medellin, dans le nord-ouest de la Colombie, d’un avion qui devait transporter 81 personnes, dont la prometteuse équipe de football brésilienne de Chapacoense.

« Les opérations de recherche et de secours ont permis de retrouver 71 victimes et six survivants », a indiqué mardi soir l’Unité nationale de gestion des risques et catastrophes. Le bilan précédent faisait état de 75 morts, alors que quatre personnes sur la liste des passagers ne sont en fait pas montées dans l’avion.

Les deux boîtes noires ont été retrouvées, a annoncé mardi le gouverneur de la province où s’est produit le crash, Luis Pérez Gutiérrez. Lors d’un appel d’urgence à 4 heures (heure de Paris) dans la nuit de lundi à mardi, le pilote a fait état de « pannes électriques ». L’appareil de la compagnie bolivienne Lamia, un British Aerospace 146, avait été mis en circulation, neuf, en 1999.

Les joueurs du club de football de Chapecoense se rendaient à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana, deuxième plus grande compétition de clubs d’Amérique latine. Dans un communiqué, le club colombien a demandé mardi soir que le trophée de la compétition « soit remis au club de Chapocoense à titre honorifique (…) en hommage posthume aux victimes ».

www.lemonde.fr

30 novembre 2016

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email