BERD a investi 1,5 milliard € dans le Sud et l’Est de la Méditerranée

BERD investissement mediterraneeDepuis l’élargissement de sa zone d’intervention au sud et à l’est de la Méditerranée en septembre 2012, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a investi 1,5 milliard d’euros dans cette région. Ce montant a servi à financer 53 projets, dont la modernisation des chemins de fer en l’Égypte, le financement de projets d’énergies renouvelables en Jordanie ou encore le développement secteur touristique au Maroc.
Pour le directeur général de l’institution pour la région du Sud et de l’Est de la Méditerranée (SEMED), Hildegard Gacek, cette enveloppe témoigne d’une volonté «de soutenir la transition des pays vers une économie de marché par des investissements ciblés et le dialogue politique avec les autorités».
À l’avenir, la Berd entend se concentrer sur «le renforcement du secteur financier des pays de la région SEMED, la promotion des liens commerciaux avec l’étranger et l’aide au financement des petites et moyennes entreprises».
En juin 2013, la BERD avait ouvert à Tunis son premier bureau permanent dédié à la partie méridionale et orientale de la Méditerranée. Ce bureau devrait permettre, selon la banque, d’«accélérer le développement du secteur privé, de renforcer la restructuration du secteur financier et de soutenir la modernisation de l’économie globale» dans la région ciblée.
© Agence ecofin

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.