Badr Hari va finir avec son adversaire dés le premier round

« Je suis toujours assoiffé quand il s’agit de livrer de bons combats » affirme Hari dans une interview exclusive pour la première ligue mondiale de kick-boxing, Gloryavant sa confrontation contre Rico Verhoeven, qui aura lieu le 10 décembre au complexe König-Pilsener-Arena dans la ville d’Oberhausen, en Allemagne. « Je suis un gars émotionnel. J’aime rivaliser, j’aime faire du mal aux adversaires ». Pour Hari, son défi contre le boxeur hollandais « n’est pas juste un simple combat. » Et de lancer : « Chaque adversaire est un ennemi. C’est une affaire de survie ». « Je ne combats pas pour l’argent, j’ai des responsabilités, je combats pour ma famille, pour mes enfants. »

« Je suis concentré, je suis absolument détendu. Il n’y a aucune chance que je perde ce combat, 0 % »,a-t-il confié. « Je vais en finir avec lui dès le premier round. On ne peut continuer un combat si on rate le premier round. »

www.telquel.ma

8 décembre 2016

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email