Algérie : Suite de la polémique sur la commission d’enquête onusienne

En Algérie la suite de la polémique sur la décision onusienne de créer une commission d’enquête indépendante sur le double attentats d’Alger, après le premier ministre algérien c’est autour du ministre de l’intérieur de hausser le ton vers l’ONU. Le ministre algérien de l’intérieur s’interroge notamment sur la nécessité mais aussi sur l’efficacité d’une telle commission, « que peut apporter le travail des enquêteurs onusien par rapport a celui déjà réalisé par les autorités algériennes peuvent-ils faire sortir les auteurs de ces attentats du maquis ? » il fustige également le comportement des responsables onusiens qui n’ont avancé « aucune solution lorsque l’Algérie combattait seule le terrorisme ».

C’est la deuxième fois depuis le début de la semaine que la création d’une telle commission est critiquée par l’un des membres du gouvernement algérien, lundi le 1er ministre a dénoncé une décision unilatérale du secrétaire général des nations unies sans concertation avec Alger, il estimait par ailleurs que l’Algérie avait fait son devoir en prenant toutes les mesures nécessaires. Des affirmations contestées dès le lendemain par un haut responsable des Nations Unies qui révélait qu’Alger n’aurait pas donné suite a une demande formulée par le responsable de la sécurité des Nations Unies à Alger, ce dernier aurait réclamé la mise en place d’un dispositif particulier autour du bâtiment onusien de la capitale algérienne, demande qui serait restée sans suite, il révélait également que depuis les attentats du 11 Décembre, le personnel onusien basé a Alger a reçu pour consignes de travailler à domicile ou de se loger à l’hôtel, enfin la porte parole du secrétaire général des Nations Unies précisait hier qu’à ce jour les responsables algériens n’ont transmis aucune protestation officielle et que le mardi lors d’une rencontre à Madrid entre le ministre algérien et Ban Ki-moon, la question de la création d’une commission d’enquête indépendante a été abordée tout comme les moyens de renforcer la sécurité du personnel onusien.

Commentaires

  1. leilaheinneken a écrit :

    ban ki moi ii.tu ecoutes trop tes feuilles,alors que du travail et des morts,mm les meutres en masse d etat et mosieur ferme les yeux et les oreilles..il attaque l algerie!!!vraiment il a rien a faire!!!ce ban ki moiiiiii !!!occupe toi du travail serieux que le monde t a confie au lieu de chercher la petite bete a l algerie…y a.DES SITUATIONS PLUS GRAVES.TRES TRES TRES TRES TRES TRES GRAVES…. la palestine…kosovo…keynia…gantanamo….irak…colombie…l europe et les clandestins qui meurent en merchaque jour… aucune solution n est trouve a ce jour….le probleme du sahara et le maroc a resoudre??????ALLONS BAN..UN PEU D EXERCICE DU YOGA….PAS DE CORRUMPTION COMME LE PRECEDENT AVEC SON FILS…CE MOSIEUR KOFI LES MAGOUILLES!!!!!un peu decence mosieur ban.L LAGERIE EST CAPABLE DE GEREE CES AFFIRES MM LES PLS HORRIBLES!!!!votre comparsses kofi et vous …vous etiez ou ?????pendant les annees d agonies..de calvaires…les affres les pls monsrtueux que l algerie et son peupls ont subit….cachez vous..vous etes un incapable au service commander !!!

    Voir ce commentaire

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.