Algérie • Le rachat de Djezzy dans la presse algérienne

Le rachat projeté par l’Algérie de l’opérateur de télécoms Djezzy fait la une de la plupart des quotidiens algériens d’aujourd’hui, et la presse se montre très sévère sur la manière dont le pouvoir gère le dossier.
« Le gouvernement a-t-il une stratégie ? », se demande ainsi en une El Watan, le quotidien parle d’une série d’erreurs tactiques ayant mené à une impasse. Le Courrier d’Algérie souligne le silence du ministre de l’industrie sur ce dossier. Mais le plus sévère, c’est sans doute Liberté « Alger s’enlise dans le dossier Djezzy », affirme en une le journal. Son silence est un aveu de la mauvaise posture dans laquelle les autorités se sont placées en annonçant leur intention de racheter l’opérateur. La conséquence c’est que cela a donné un coup de fouet au cours de son action. Et le quotidien estime probable que les nouveaux propriétaires – des investisseurs russes – se défassent facilement de leur acquisition. Reste la possibilité de nationaliser de force mais ce serait, souligne Liberté, du plus mauvais effet en direction de la communauté internationale attentive au climat économique en Algérie, il faudra donc bien négocier. Et le journal de conclure, « la mondialisation dont on parle depuis longtemps n’a pas seulement frappé aux portes de l’Algérie. Elle vient d’en casser une. Bienvenu, conclue le journal, dans le monde du réel ».

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.