Algérie, Maroc et Mauritanie rejettent l’indépendance de l’Azawad

Après l’Algérie, c’est autour du Maroc et de la Mauritanie de rejetter la déclaration d’indépendance de l’Azawad, ce territoire du nord Mali. Le ministre marocain des affaires étrangères a déclaré que cette proclamation des Touaregs était totalement inacceptable pour le Royaume du Maroc. Saâd dine El Otmani estime que cette déclaration des rebelles aura des conséquences graves pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. le ministre souligne aussi la nécessité de pour les Etats d’assumer leurs responsabilités pour traiter cette question.
Nouakchott a aussi rejeté cette indépendance de l’Azawad. Dans un communiqué, le MAE exprime sa vive préoccupation concernant la situation au Mali. Le gouvernement mauritanien réaffirme son attachement à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la République sœur du Mali.

7 avril 2012

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email