Air Algérie: les autorités lancent une enquête exhaustive

Les autorités algériennes ont annoncé dimanche soir avoir lancé une enquête exhaustive concernant la gestion et la qualité des prestations d’Air Algérie après une série d’incidents qui ont affecté sa réputation.
Des mesures rigoureuses ont été prises à travers l’ouverture la semaine dernière d’une enquête exhaustive et détaillée diligentée par l’Inspection générale du ministre des Transports sur la compagnie Air Algérie, a déclaré le ministre des transports Amar Ghoul.
Il s’agit d’un audit qui concernera la gestion, l’organisation, le recrutement, l’encadrement et la qualité des prestations d’Air Algérie, a ajouté le ministre, en marge du départ d’un premier groupe de pèlerins vers l’Arabie Saoudite.
La compagnie publique a enregistré depuis juillet plusieurs incidents et des pannes techniques répétées.
Le 24 juillet, un avion espagnol affrété par Air Algérie pour assurer la liaison Ouagadougou-Alger s’est écrasé au Mali, faisant 116 morts.
Les premiers résultats de l’enquête sur ce crash seront dévoilés le 20 septembre à Paris par le Bureau enquête et accidents, a révélé lundi le PDG de la compagnie Mohamed Salah Boultif.
Samedi, un avion de cette compagnie devant assurer le vol Constantine-Alger, avec son bord 61 passagers, a fait demi-tour dix minutes après son décollage, en raison d’un problème technique.
En août, deux avions s’étaient heurtés au moment de stationner à l’aéroport d’Alger.
Les usagers de la compagnie ont aussi exprimé leur mécontentement à la suite de retards répétés des vols en août, notamment de et vers la France, où vivent des centaines de milliers d’Algériens, qui sont nombreux à passer leurs vacances dans leur pays d’origine.
La flotte d’Air Algérie compte actuellement 43 avions. En janvier, Air Algérie avait commandé huit appareils 737-800 et signé avec Airbus un contrat portant sur l’achat de trois avions long-courriers A330-200. En juillet, la compagnie nationale algérienne avait également commandé deux 737-700C.
Air Algérie a réalisé un chiffre d’affaires de 69 milliards de dinars (690 millions d’euros) en 2010.
© AFP

Air Algérie,enquête Air Algérie

Le patron des patrons algériens jette l’éponge
Algérie: Réda Hamiani quitte le FCE

L’homme d’affaires algérien Réda Hamiani a annoncé, le 6 septembre, son intention de quitter la présidence du Forum des chefs d’entreprises (FCE), une organisation patronale qui avait apporté son soutien au quatrième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.
«Je confirme mon souhait de quitter la présidence du forum, mais pas le forum en tant qu’organisation. Je ne vais pas claquer la porte parce qu’il y a des désaccords entre nous (membres du FCE)», a-t-il affirmé dans une déclaration à l’agence de presse algérienne APS.
M. Hamiani qui justifie sa décision par des raisons «purement personnelles», niant l’existence d’un conflit interne autour du soutien de la candidature de Bouteflika à un quatrième mandat. «C’est vrai, on avait un désaccord avant les présidentielles et il y avait la démission de MM. Rebrab et Otmani mais tout est rentré dans l’ordre. La crise est passée», a-t-il assuré. Et d’ajouter : «Je voudrais consacrer un peu plus de temps à ma famille et prendre soin de ma santé ».
L’Assemblée générale (AG) du forum est prévue en début d’année prochaine, et le président du FCE s’est dit disposé à rester encore le temps qu’il faut (3 à 5 mois, selon lui) pour trouver un successeur. «Ce n’est pas une démission mais c’est un départ volontaire. Je ne déposerai ma démission qu’une fois la solution trouvée », a-t-il dit.
M. Hamiani, 70 ans, assure la présidence du FCE depuis 2007. Il est vivement critiqué par ses pairs depuis élections présidentielles du 17 avril, quand il avait apporté son soutien au quatrième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.
© Agence Ecofin

8 septembre 2014

Laisser un avis ou un commentaire

Partager cet article MaghrebInfo

S'inscrire à la newsletter MaghrebInfo

Abonnez-vous à MaghrebInfo et recevez dans votre boite les dernières mises à jour du site, Entrer votre Email:

Ne pas oublier de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien reçu par email