Affaire Ioukos • La CDEH donne raison aux autorités russes

La Cour européenne des droits de l’homme a rendu son arrêt dans le conflit qui oppose la Russie à l’ex-groupe pétrolier Ioukos. La CEDH critique la procédure expéditive qui a conduit à la liquidation de Ioukos, mais refuse d’y voir une motivation politique.
La Russie condamnée par la CEDH, les juges ont retenu le caractère inéquitable de la procédure qui a conduit au démantèlement du groupe pétrolier Ioukos en 2007, et à l’emprisonnement de ses dirigeants. Les juges de Strasbourg ont toutefois estimé que les autorités russes n’avaient pas délibérément voulu détruire la plus grande société pétrolière russe, et que l’affaire du coup n’avait pas de motivation politique. Cet arrêt de la CDEH, très attendu, donne globalement raison aux autorités de Moscou.

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.