Accident de l’avion Berrada en France

Un accident d’un petit avion marocain a fait 5 victimes ce samedi en France, l’engin s’est écrasé près de Grenoble. A bord de l’avion, une famille marocaine, celle de Farid Berrada, le PDG de la société de peintures Colorado.
A l’occasion des fêtes de fin d’année, Farid Berrada, son épouse et leurs trois enfants âgés de 6 à 16 ans venaient de passer quelques jours à la station de ski de Méribel dans les Alpes français. En début d’après-midi de samedi, toute la famille avait pris place dans l’avion (un bimoteur) que le PDG de Colorado avait l’habitude de piloter. L’avion, immatriculé au Maroc, devrait faire une escale en Espagne avant ensuite de faire route vers le Royaume.
L’avion Berrada n’arrivera jamais à destination ! Trois minutes seulement après le décollage de Saint Geoirs près de Grenoble, l’appareil disparaît brusquement des écrans radar. Un témoin le voit s’écraser sur une colline à quelques kilomètres de là. C’est lui qui va prévenir les secours qui sont arrivés très vite sur place. Mais il est trop tard ! L’avion Berrada a pris feu et à bord 5 passagers sans vie.
Farid Berrada avait 46 ans, il était à la tête des peintures Colorado depuis plus de 6 ans. La société, qui emploi plus de 500 personnes, est cotée à la bourse de Casablanca. Colorado est d’ailleurs l’une des entreprises les plus prospères du secteur au Maroc, avec un chiffre d’affaires de plus de 300 millions de dirhams.

Commentaires

  1. asmaa a écrit:

    toute mes condoléances je suis vraiment touchée par cette catastrophe allah irhamhom inchalah

    Voir ce commentaire
  2. MbarkiJ a écrit:

    Que dieu ait pitié de leurs âmes ;
    et qu’il accorde patience à leurs familles en ce doleureux évenement …
    à dieu nous appartenons et à dieu nous retournons
    Allah yarhamhoum .

    Voir ce commentaire
  3. Benis a écrit:

    Que Dieu ait son âme

    Voir ce commentaire

Laisser un commentaire à propos de l'article- Merci de noter que ce n'est pas un site où mettre vos CV et informations personnelles.